bulle Fête des fleurs - Bagnères-de-Luchon

Article "la Dépêche du Midi"
 

Bagnères-de-Luchon.

Jacques Sourth a rêvé chaque affiche de la Fête des Fleurs. Le travail d'orfèvre du créateur luchonnais.

 

Pendant plus de quinze ans, Jacques Sourth a présidé aux destinées artistiques de la cité thermale. Cet artiste, né à Luchon, s'est vu confié le défi de succéder au Chéret et autre Muchat, qui, au début du XXe siècle, dessinaient les bannières de la Fête des fleurs.

Année après année, il va réussir à imposer son style et conférera à ses affiches une notoriété rarement atteinte. "J'attendais que l'on me donne le thème, au mois d'octobre. Après, je passais tout l'hiver à travailler et à chercher des artistes pour la galerie et le Salon d'Automne International de Peinture. Il fallait que tout soit prêt au mois de mai", explique-t-il.

Dès lors, dans chaque affiche, il va rêver et conter la fête, à sa façon, entre un clin d'œil de Colette Colbert ou un sourire de Marilyn. Un véritable travail de création, sans ordinateur ni police de caractère déjà formatée. 

aff fdf 1985 03-86eme-fete-des-fleurs

 

Bagnères-de-Luchon. Jacques Sourth a rêvé chaque affiche de la Fête des Fleurs

Artiste - Le travail d'orfèvre du créateur luchonnais.

"Je prenais des Canson et je dessinais, je découpais, j'assemblais… De mon temps, le laser n'existait pas, alors j'avais un copain chirurgien qui me passait des scalpels, pour la précision".

Des activités quasi chirurgicales qui causeront des tracas énormes à l'imprimeur en charge de reproduire ensuite les affiches, au moyen de caractères qui n'existaient qu'au bout des doigts de Jacques Sourth. 

Un travail laborieux, très vite reconnu. La totalité des affiches réalisées pour la Fête des fleurs a trouvé le chemin du musée de l'Affiche.

  aff fdf 1986-87eme-fete-des-fleurs

 

 


 

Ses affiches exposées dans les aéroports américains

"Et puis, il y a eu des choses anecdotiques, par exemple, celle où figurent Peter Pan et la fée clochette", se souvient l'artiste : "J'ai dû l'envoyer, morceau par morceau, aux studios de Walt Disney, pour les droits. Non seulement, nous avons eu l'autorisation de l'utiliser, mais on a pu voir les affiches de la Fête des fleurs de Luchon exposées dans les aéroports américains !"   L'anecdote fait encore rire l'artiste.

Aquarelle, crayons de couleurs ou pastels gras, Jacques Sourth a su faire défiler les années, comme un rêve…

Artiste, peintre, écrivain, poète, difficile de donner une étiquette à Jacques Sourth. Il vit et travaille aujourd'hui près de Montpellier. 2010 sera pour lui l'année du retour dans la cité thermale. Entre le palais du Parlement d'Andorre et les Olivétains à Saint-Bertrand de Comminges, il exposera à Luchon courant mai. Ce sera aussi l'année de la sortie de son livre: Face à la rue de l'Étoile.

V.  BAVENCOVE – LA DEPECHE DU MIDI

     Luchon – Jeudi 20 Aout 2009